Fevrier 2016 Aragon Espagne

Aragon

Février 2016 en Aragon, Mike di Meglio va enfin faire rouler l’Aprilia prévu en  GP, la RS-GP totalement créée par Albsiano et pas l’évolution de la RSV4 sur laquelle pour l’instant les pilotes officiels testent les pneus Michelin et rien d’autre lors des essais officiels.

Le moteur est un V4 contrarotatif, deux petites vilebrequins tournent en sens inverse, ce qui améliore considérablement l’effet gyroscopique d’un vilo unique, qui a tendance à rendre la moto peu maniable.

L’autre avantage de la solution est que l’on gagne dix kilos sur le poids du moteur.

La firme Aprilia a 58 titres mondiaux au compteur, avec des pilotes comme  Biaggi, Rossi et Lorenzo, l’enjeu est donc de taille. On se souviendra qu’en 2002, Aprilia avait amené un moteur dit « Cube », un tri-cylindre avec distribution pneumatique et « ride by wire », des techniques exceptionnelles mais trop en avance sur leur temps.

Cette fois-ci, on s’est appuyé sur l’expérience du team Gresini en GP, tout le monde y croit.

You can leave a response, or trackback from your own site.