Et la suite …

usa 3

J’ai vécu une saison très compliquée. Je suis  déçu car je m’attendais à mieux au niveau des performances.» Mike ne tourne pas autour du pot lorsqu’il dresse le bilan de sa deuxième saison de MotoGP, la catégorie reine des circuits. Car il a dû se contenter d’une modeste 24e place au classement général final (8 points à son actif). Pour le lui, cette deuxième saison en Moto GP n’a pas été convaincante. «Le niveau a vraiment évolué et ma moto était un peu en dedans. En outre, je n’ai pas bénéficié des mêmes évolutions sur le châssis que mon coéquipier (N.D.L.R. : Hector Barbera, 15e au final). Et en Moto GP, lorsque tout ne s’imbrique pas bien au cours d’une saison, ça devient vite compliqué. Vraiment, je n’ai pas fait une bonne saison et je suis très, très déçu», confie un Mike à, son entourage qu’on sent touché, mais pas coulé, bien au contraire. A 27 ans, il a profité de la fin de saison pour étudier plusieurs propositions. Notamment venues du Superbike. J’ai en effet reçu des propositions pour piloter en championnat du monde Superbike. Mais les sommes réclamées (N.D.L.R. : entre 300 et 500 000 euros) sont astronomiques, du même niveau qu’en Moto GP alors que l’exposition médiatique me semble moindre», explique t’il, conscient que la mobilisation de sponsors et partenaires allait être très compliquée.

Pilote d’essai chez Aprilia

Dès lors, il n’a pas hésité longtemps pour accepter l’offre du constructeur italien Aprilia qui avait déjà tenté une approche avec le pilote toulousain la saison dernière. Pilote officiel du team usine Aprilia, Mike sera donc le pilote d’essai officiel de l’écurie de Noale. «Je suis super-content de cette opportunité même si j’aurais préféré continuer à courir. Mais ce statut de pilote d’essai me permet de garder un pied en Moto GP et m’offrira aussi quelques wild cards pour disputer quelques épreuves la saison prochaine», poursuit Di Meglio qui avait déjà couru sur Aprilia en 125 et 250 et qui va donc développer la RS-GP qu’Alvaro Bautista et Stefan Bradl piloteront en Grand Prix la saison prochaine. «C’est tout nouveau pour moi. ça me convient car je suis très sensible aux réglages effectués sur une moto, je les ressens de suite.»

Voici le voici lancé sur une nouvelle voie. Qui sait si elle ne le ramènera pas très vite à la compétition…

You can leave a response, or trackback from your own site.